Recherche avancée
Salons & Moteurs du groupe
A PROPOS
Nos chiffres

Témoignages

Mise relation d'affaires

Contact

 



Cinq entreprises vaudoises en lice pour le Prix PERL
 
Le 18-05-2017
de WebNews Industry® - News des expositions

Le vainqueur du Prix Entreprendre Région Lausanne 2017 sera dévoilé le 17 mai au Palais de Beaulieu. Les finalistes sont de jeunes pousses innovantes.

Quinze ans déjà que le Prix Entreprendre Région Lausanne (PERL) a été lancé. Parmi les primés, beaucoup figurent aujourd’hui dans le haut du panier des sociétés innovantes en Suisse, comme le démontrent les centaines de millions de francs qu’elles ont pu lever auprès des investisseurs. Cette année encore, les cinq finalistes, sélectionnés parmi 30 candidats, éclairent le concours de leurs idées lumineuses. Le vainqueur du Prix PERL 2017 recevra son trophée le 17 mai lors d’une cérémonie au Palais de Beaulieu.

Teleport

Une nouvelle génération de vidéos interactives

Direction: Gavrilo Bozovic, CEO (photo), Daniel Tamburrino, CTO (directeur de la technologie) et Madhur Agrawal, CBDO (directeur du développement commercial)

Siège: Lausanne

Fondation: 2016

Activité: Teleport (à découvrir en vidéo ici) est une nouvelle manière de distribuer et de consommer de la vidéo en ligne. Les utilisateurs de Teleport peuvent naviguer dans leurs vidéos librement - en «scrollant» - et accéder à des informations contextuelles intégrées dans l’image. L’internaute peut ainsi parcourir à son rythme une vidéo d’éducation, une présentation de produit ou encore une visite virtuelle et obtenir des informations additionnelles sur les points qui attirent son attention. Teleport a convaincu des clients tels que le Comité international olympique (CIO), la marque automobile Chevrolet ou encore la RTS, pour des applications allant de la présentation de produit au webdocumentaire.

Innovation: Aller à son rythme dans une vidéo, ou encore sauter d’un point à l’autre en son sein, sans interrompre la navigation, a nécessité le développement d’un tout nouveau type de lecteur vidéo, ainsi que des formats de fichiers adaptés. Cette innovation, développée en collaboration avec l’EPFL, a fait l’objet d’un dépôt de brevet aux Etats-Unis.

Objectifs 2017-2018: Développer l’activité commerciale en Europe et aux Etats-Unis, en privilégiant les applications de gestion de connaissances et de formation technique pour de grandes entreprises, ainsi que les présentations de produits. Ce développement devrait ouvrir la voie à une nouvelle levée de fonds, prévue pour fin 2017 et destinée à financer l’expansion internationale de l’entreprise. Teleport, qui compte huit employés, dispose d’un bureau commercial à San Francisco.

Volumina Medical

Un biomatériau dynamique pour la chirurgie reconstructive

Direction: Amélie Béduer, CEO, Thomas Braschler, directeur de la technologie (CTO), et Philippe Renaud (à g. sur la photo)

Siège: Ecublens

Fondation: 2017

Activité: Volumina Medical (à découvrir en vidéo ici) est une spin-off de l’EPFL qui développe un biomatériau dynamique pour la chirurgie reconstructive des tissus mous (seins, muscles, tissus adipeux…) détruits ou endommagés, par exemple suite à un accident, à l’ablation d’une tumeur ou à une malformation génétique. Le biomatériau joue le rôle d’un échafaudage structurant permettant au corps du patient de se reconstruire de lui-même et de créer un nouveau tissu vivant et durable de manière contrôlée.

L’équipe a obtenu des résultats précliniques très prometteurs et se prépare pour les phases de validation de qualité. Elle collabore avec des chirurgiens reconnus internationalement, avec qui elle prépare les essais cliniques en vue de la mise sur le marché de son premier produit à l’horizon 2021-2022.

Innovation: Le biomatériau dynamique breveté et développé par Volumina Medical apporte une réponse unique à la reconstruction de tissus mous. Il est injectable et a le potentiel de reconstruire des tissus de manière naturelle et minimalement invasive. Une fois injecté, il est mis en forme par le chirurgien, de sorte à créer un nouveau tissu vivant exactement à la forme et au volume nécessaire. Après quelque temps, le biomatériau se résorbe, laissant place à un nouveau volume, entièrement constitué des tissus du patient.

Objectifs 2017-2018: Développer la ligne de production du biomatériau, achever les validations précliniques nécessaires pour les tests chez le patient.

Finance: Lever les fonds pour les essais cliniques.

Pristem

Des équipements médicaux pour les pays émergents

Direction: Bertrand Klaiber, CEO

Siège: Ecublens

Fondation: 2015

Activité: Pristem (à découvrir en vidéo ici) industrialise des équipements médicaux développés spécifiquement pour les marchés émergents en collaboration avec un large consortium de partenaires, dont l’EPFL, les HES-SO, le CHUV, ainsi que l’hôpital universitaire et l’école polytechnique de Yaoundé au Cameroun. La société a été fondée par quatre entrepreneurs ayant une longue expérience industrielle et commerciale, passionnés par le dynamisme et les opportunités des marchés émergents.

Le premier produit est un appareil de radiologie digital, bon marché, très robuste et facile à maintenir. Cette solution répond non seulement à une demande très importante de ces marchés qui migrent de la technologie argentique vers le digital, mais aussi à un problème de santé publique majeur: selon l’OMS, les deux tiers de l’humanité n’ont toujours pas accès à cette technologie essentielle.

Innovation: Trois demandes de brevets ont été déposées pour des technologies qui permettent à un appareil aussi sophistiqué de fonctionner durablement dans des environnements difficiles.

Objectifs 2017-2018: Finaliser le premier produit, en valider la robustesse et obtenir la certification médicale pour la mise sur le marché. En parallèle, une filiale va être créée en Afrique du Sud pour gérer les opérations et la commercialisation sur ce continent. Le projet prévoit de créer une chaîne de montage proche des marchés.

Situation financière: Pristem est en train de conclure un premier tour d’investissement de 10 millions en 2 tranches, dont 3 en provenance d’un partenaire africain. Il permettra de monter une équipe d’une douzaine de personnes.

Yalty

Des RH 2.0 pour les PME

Direction: Nadine Cuany-Yersin, CEO, et Yann Lugrin, CTO

Siège: Lausanne

Fondation: 2015

Activité: Yalty (à découvrir en vidéo ici) est une solution pour les PME n’ayant pas de responsable des ressources humaines. Elle propose une application Web gratuite qui permet aux PME de simplifier la gestion administrative des ressources humaines (enregistrement du temps de travail, suivi des absences, dossiers du personnel en ligne, etc.) ainsi qu’une gamme de fonctionnalités et de services premium «à la carte», en fonction des besoins de l’entreprise (dématérialisation des dossiers, statistiques, outsourcing des salaires, assurances sociales, etc.). Yalty compte cinq employés et occupe huit développeurs extérieurs.

Innovation: Plus qu’une simple application de collecte de données, Yalty propose aux PME d’automatiser et de standardiser les processus administratifs liés à la gestion des employés. Vous embauchez un nouveau collaborateur? Ses données sont immédiatement transmises à la fiduciaire pour la préparation des fiches de salaires. Naissance d’un enfant? L’employé reçoit les documents nécessaires à la demande d’allocations familiales.

Les fiduciaires, courtiers et consultant RH qui souhaitent digitaliser leur activité peuvent utiliser l’application «prestataires» de Yalty. Ainsi, ils ont accès aux données de leurs clients et peuvent communiquer avec eux directement via l’application.

Objectifs 2017-2018: Développer les partenariats avec des prestataires de services externes (fiduciaires, courtiers, consultants RH) afin d’étoffer l’offre de services, accroître le nombre d’entreprises utilisant l’application et faire évoluer cette dernière en ajoutant des fonctionnalités supplémentaires.

SwissPay.ch

Des articles en ligne consultables à la carte

Direction: Marc Lamarche, cofondateur et CEO

Siège: Lausanne

Fondation: 2015

Activité: SwissPay.ch (à découvrir en vidéo ici) propose aux éditeurs de presse une solution de paiement innovante pour leur contenu numérique. La start-up veut réconcilier les lecteurs avec les contenus payants en leur offrant une manière simple et intuitive de payer des articles à l’unité. Le Smart Wall permet de payer en deux clics, via son opérateur mobile, ou d’accéder gratuitement au contenu en échange du visionnage d’une vidéo publicitaire.

SwissPay.ch a déjà noué des partenariats avec des groupes de presse comme Lagardère Active, Ringier Axel Springer ou encore avec le média français l’Opinion. Le Smart Wall est plébiscité par les annonceurs publicitaires, les lecteurs mais aussi les médias qui trouvent dans cette solution une manière efficace de financer la production de leur contenu dans un monde où les lecteurs online sont habitués au contenu gratuit.

Innovation: La technologie du Smart Wall optimise en temps réel le rendement des articles et s’appuie sur le Machine Learning, l’analyse comportementale et le contexte de lecture. Le Smart Wall optimise le prix et la publicité en prenant en compte le taux d’engagement du lecteur et la popularité d’un article. L’éditeur peut alors profiter de recommandations automatisées sur les tarifs à appliquer pour chaque article et l’annonceur publicitaire peut cibler ses campagnes.

Objectifs 2017-2018: Poursuivre le développement de la technologie et s’étendre au niveau mondial.

Situation financière: SwissPay.ch a réalisé un premier tour de financement en 2015 puis attiré des investisseurs comme Virtual Network SA, Polytech Ecosystem Ventures et Edipresse Groupe.



Par Jean-Marc Corset
24heures.ch

 



Copyright © 2001 - 2017 Inter Group News All Rights Reserved