.
Actualités
Rubriques

Vente

Emploi

Contact

 



L'aventurier Bertrand Piccard veut prouver la maturité des voitures à hydrogène
 
Le 28-11-2019

L'aventurier Bertrand Piccard a battu mardi 26 novembre le record de la plus longue distance parcourue en voiture avec un seul plein d’hydrogène. Une façon pour les acteurs de la filière hydrogène d'insister sur la maturité de la technologie.

La filière hydrogène trouve un allié de poids. Lundi 25 et mardi 26 novembre, Bertrand Piccard a battu le record de la plus longue distance parcourue en voiture avec un seul plein d’hydrogène. Derrière l’opération communication, les entreprises veulent prouver la maturité des véhicules électriques à pile à combustible.

Bertrand Piccard, promoteur des énergies propres

Bertrand Piccard nous a habitué à des exploits plus grandioses. En 1999, à bord du Breitling Orbiter 3, il avait réussi le premier tour du monde en ballon avec le pilote britannique Brian Jones. Plus récemment, entre 2015 et 2016, il avait à nouveau parcouru la planète à bord de l’avion solaire de Si2. Depuis, l’aventurier suisse développe un label “Solar Impulse” pour faire la promotion de solutions technologiques innovantes dans les énergies propres.

Le président de la Solar Impulse Foundation est parti de Sarreguemines (Moselle) pour rejoindre Le Bourget (Seine-Saint-Denis). Il a effectué plusieurs détours, notamment à Les-Loges-en-Josas (Yvelines), au centre de recherche et développement d’Air Liquide où se sont également rendus les ministres de l’Économie et de la Transition écologique.

Une voiture de série Hyundai

La voiture du record n’est pas un prototype. Bertrand Piccard a roulé en conditions normales à bord d’un SUV Hyundai Nexo, un modèle de série lancé en 2018 mais avec un prix assez élevé de 75 600 euros. Grâce à la voiture, Bertrand Piccard a parcouru 778 kilomètres et disposait encore d’une réserve d’hydrogène de 49 kilomètres. Officiellement, la Hyundai Nexo affiche une autonomie de 666 kilomètres selon la norme d’homologation WLTP. Le précédent record, de 695 kilomètres, était déjà détenu par Hyundai avec le SUV ix35.

L’opération marketing cache une tendance de fond dans l’industrie française : les régions sont mobilisées pour développer la filière hydrogène. Malgré tout, il faudra plus de temps pour voir arriver l’hydrogène vert en France, même si Air Liquide y travaille. “Trop souvent encore l’hydrogène est fabriqué avec des énergies fossiles, a admis Bertrand Piccard dans un tweet. Le but est de généraliser l’hydrolyse [ou électrolyse] de l’eau au moyen d’énergies renouvelables.”

On peut également s’interroger sur le manque d’infrastructures. La station d’où est parti Bertrand Piccard est la seule installée dans la région Grand Est et le pays ne compte qu’une trentaine de stations (voir carte ci-contre).

"L’hydrogène peut se faire des amis là où les batteries se font des ennemis"

“Un avantage important de cette technologie est que l’hydrogène peut se faire des amis là où les batteries se font des ennemis. Plus particulièrement, les entreprises pétrolières peuvent être impliquées dans la fabrication, le transport, la distribution et la vente de l’hydrogène, tandis qu’elles sont en compétition avec le secteur des batteries”, fait valoir de son côté Bertrand Piccard dans un communiqué, en insistant également sur le court temps de “recharge” des véhicules électriques à pile à combustible.

Présent pour le record, le gouvernement s’est contenté d’une déclaration d’intention. “Avec Elisabeth Borne [ministre de la Transition écologique et solidaire], nous voulons donner un coup d’accélérateur au développement de l’hydrogène en France”, a déclaré Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et des Finances.

L'Usine Nouvelle

 



Copyright © 2001 - 2019 Inter Group News All Rights Reserved