.
Actualités
Rubriques

Vente

Emploi

Contact

 



SUISSE: QUAND LES ÉTRANGERS SONT BIEN MIEUX PAYÉS QUE LES SUISSES
 
Le 16-02-2019

Contrairement aux idées reçues, dans 9 secteurs de l'économie, les étrangers ont des salaires plus élevés que les Suisses. Jusqu'à 1500 francs de plus par mois!

Dumping ou pas ? La rémunération des travailleurs étrangers suscite généralement la crainte d'une pression à la baisse. Mais, dans certaines activités de l'économie helvétique, les étrangers sont mieux payés que les Suisses, et pas qu'un peu. C'est une réalité que relève le site travailler-en-suisse.ch. Si dans une trentaine de domaines, les salaires des étrangers sont inférieurs à ceux des Suisses, dans 9 secteurs ils sont plus élevés. Là où il faut trouver des compétences qui font défaut, les employeurs mettent le prix...

Les pharmas et les assurances

C'est dans l'industrie pharmaceutique que l'on trouve la différence la plus marquante. Un Suisse y gagne en moyenne 9084 francs par mois (salaire brut), tandis qu'un étranger se fait près de 1500 francs de plus avec 10 530 francs. Dans les assurances, une branche pourtant typiquement helvétique, la différence est d'environ 1200 francs, soit 8580 francs pour un Suisse contre 9726 francs pour un étranger. En troisième position, dans les banques et les services financiers, un Suisse gagne 1000 francs de moins (9142 contre 10 132 francs).

L'information et l'énergie

Les six autres domaines où les étrangers touchent davantage sont la recherche et le développement scientifique (600 francs de plus), les activités juridiques, comptables, de gestion, d’architecture ou d’ingénierie (250 francs), la production et distribution d’énergie (250 francs), l'informatique et les services d’information (200 francs), les activités spéciales scientifiques et techniques (100 francs) et enfin les industries pétrolières et chimiques (moins de 100 francs).

Les frontaliers

Selon les chiffres diffusés par travailler-en-suisse.ch, pour les frontaliers spécifiquement, les étrangers sont mieux payés dans les services administratifs, l'énergie, l'industrie chimique, les assurances, la santé et même dans le commerce de détail...

Grosse différence dans l'enseignement

A l'inverse, les secteurs d'activités où les Suisses sont mieux payés que les étrangers concernent l'enseignement (entre 1500 et 2000 francs de plus par mois), les transports (1000 francs), l'industrie textile (900 francs), l'industrie alimentaire (800 francs), le secteur des arts et du spectacle (800 francs) ou la construction (500 francs).

Le Matin

 



Copyright © 2001 - 2019 Inter Group News All Rights Reserved