Recherche avancée
Salons & Moteurs du groupe
A PROPOS
Nos chiffres

Témoignages

Mise relation d'affaires

Contact

 



Sulzer voit ses avoirs américains gelés à cause des sanctions
 
Le 12-04-2018


Les banques américaines ont gelé les comptes de Sulzer à la suite des sanctions à l'encontre de l'actionnaire Viktor Vekselberg.

Les comptes du conglomérat industriel Sulzer aux Etats-Unis sont sous séquestre. "En raison des mesures de sanction à l'encontre de Viktor Vekselberg (milliardaire russe à la tête du groupe via son véhicule d'investissement Renova, ndlr), les banques américaines ont gelé nos comptes" a affirmé un porte-parole du groupe winterthourois mercredi dans les colonnes de la Nordwestschweiz.

Sulzer est toujours en mesure de verser les salaires et d'honorer ses engagements auprès des fournisseurs, mais ne peut plus effectuer d'autre paiement en dollars et conclure de nouvelles affaires. Selon le porte-parole, l'entreprise peut continuer de servir ses clients américains, mais seulement dans la mesure où les contrats correspondants ont été conclus avant vendredi de la semaine dernière.

Sulzer a toujours bon espoir de se voir libéré des sanctions encore dans le courant de la semaine, à en croire le responsable. "Nous sommes confiants", a-t-il affirmé au quotidien alémanique, confirmant les déclarations faites à AWP lundi.

Ce jour-là, le groupe avait annoncé le rachat de 5 millions de ses propres actions à Renova, une opération censée permettre d'écarter tout doute concernant l'indépendance de Sulzer par rapport à son actionnaire de référence et lui éviter d'être à son tour pris pour cible par les autorités américaines.

La transaction visait à faire passer la part de Renova dans Sulzer sous la barre des 50%. Le département américain du Trésor stipule en effet qu'une personne ou entreprise doit détenir plus de 50% dans une entité pour que cette dernière soit touchée par les sanctions américaines.

AGEFI

 



Copyright © 2001 - 2018 Inter Group News All Rights Reserved