Recherche avancée
Salons & Moteurs du groupe
A PROPOS
Nos chiffres

Témoignages

Mise relation d'affaires

Contact

 



SGS se renforce dans les tests produits finis et R&D
 
Le 13-02-2018

ACQUISITIONS. Le groupe complète ses compétences face à la tendance vers l'externalisation des tests au sein des entreprises.

Les deux dernières acquisitions de SGS concernent des entreprises indépendantes actives dans des domaines de tests bien spécifiques. Le groupe a annoncé lundi avoir ajouté la société allemande SIT, spécialisée dans le domaine de la tolérance à la peau et les preuves d’efficacité en s’appuyant sur des recherches dermatologiques, à son unité Consumer and Retail, après avoir communiqué le 2 février dernier l’acquisition de TraitGenetics, active dans les marqueurs moléculaires pour le développement de semences. Ce n’est peut-être pas qu’une pure coïncidence. Le groupe a en tout cas confirmé vouloir se renforcer dans le domaine du testing, tant en ce qui concerne l’examen de produits finis que pour soutenir des projets R&D d’entreprises.

Tests dermatologiques de produits finis

SGS a cependant précisé que SIT, basée à Hambourg, permet plutôt d’acquérir des compétences du côté des produits finis, notamment les crèmes de protection solaire. Jusqu’ici en mains privées, cette entreprise a généré l’année dernière des revenus supérieurs à 3 millions d’euros. Selon la plaquette de présentation de cette société fondée en 1997 avec actuellement 25 employés, sa gamme de tests peut aussi être utilisée dans le cadre de projets de recherche, ses services allant jusqu’à la conception d’études cliniques spécifiques, de la phase I à III.

Recherche génétique de semences

Quant à TraitGenetics, auparavant en mains de son fondateur Dr. Martin Ganal et quelques collaborateurs clé, cette entreprise s’inscrit encore plus dans une approche R&D, pour des groupes producteurs de semences nationaux et internationaux. Dans le cadre du développement de nouvelles semences s’appuyant sur la recherche génétique, les marqueurs moléculaires jouent un rôle très important. La sélection au sein de larges populations se fait sur la base de marqueurs, et l’identification de différentes variétés de plantes passe par des bases de données de marqueurs. Avec l’Institut Leibniz de Génétique des plantes, le site de Gatersleben en Allemagne forme un centre de compétences qui abrite notamment l’une des plus importantes collections de ressources végétales en Europe.

La tendance favorise les CRO

Cet exemple montre également que l’intérêt de déléguer certains tests à des sociétés spécialisées n’est pas que purement financier. La compression des coûts est certes l’un des principaux moteurs derrière le recours aux CRO (Contract Research Organization, ou société de recherche contractuelle). Dans le domaine de la pharma, où SGS est d’ailleurs active depuis plus de 35 ans, l’expiration de brevets, la part toujours plus importante des génériques, tout comme le monitoring mobile ou l’analyse big data participent tous à la tendance favorisant les CRO. Mais il s’y ajoute aussi que les compétences réunies au sein d’une structure spécialisée servant plusieurs clients sont dans bien des cas supérieures à une entité effectuant les tests à l’interne. Ce qui signifie également que ces spécialistes peuvent par exemple mener des études cliniques de manière à arriver plus rapidement et plus sûrement à une commercialisation d’un médicament.

Christian Affolter
AGEFI

 



Copyright © 2001 - 2018 Inter Group News All Rights Reserved