Recherche avancée
Salons & Moteurs du groupe
A PROPOS
Nos chiffres

Témoignages

Mise relation d'affaires

Contact

 



Un label pour l’innovation suisse
 
Le 27-07-2017

Le célèbre «Swiss made» pourrait bientôt être rejoint par une nouvelle certification, le «Swiss innovated», promouvant l’innovation suisse

Des chercheurs des universités de Neuchâtel et de Berne ont récemment publié un papier sur «le futur possible des politiques et des pratiques d’innovation en Suisse», découlant de leur projet INNO-Futures. Ils préconisent la création d’un label suisse de l’innovation, le «Swiss innovated».

Vitrine de l’innovation

Le «Swiss made» est le fer de lance des produits exportés et un gage de qualité pour les consommateurs. A l’instar des produits manufacturés, la certification «Swiss innovated» «permettrait de visibiliser et valoriser plus largement les biens, les services, les technologies, les initiatives collectives et les projets citoyens fondés sur les innovations suisses», selon les auteurs.

«Tout le monde s’accorde à dire que la capacité d’innovation est plus importante que la production pour un petit pays industrialisé comme le nôtre. Puisqu’on a un avantage dans ce domaine, pourquoi ne pas en faire une marque?» questionne Hugues Jeannerat, un des chercheurs, dans une interview accordée à Swissinfo.

Base légale

Le label «Swiss innovated» pourrait être décerné à une multitude d’acteurs ou de secteurs d’activité, du service à la population, en passant par les politiques d’aménagement du territoire, l’économie collaborative ou le développement durable. «Les innovations sont aujourd’hui plus que jamais complexes (culturelles, sociales, organisationnelles, commerciales), orientées par le développement de solutions ou d’applications plutôt que par le développement de la production», indique le rapport.

Avant d’être délivrée par une institution de droit public, la nouvelle certification devra répondre à des critères clairement définis et reposer sur une base légale. Le conseil d’innovation d’Innosuisse, l’agence suisse pour l’encouragement de l’innovation, pourrait soutenir ce type de label. Ce comité remplacera l’actuelle Commission pour la technologie et l’innovation (CTI) dès le début de l’année prochaine. Pour l’instant, la CTI délivre le label CTI-Start-up pour les jeunes pousses les plus prometteuses.

Thibaud Rullier
LE TEMPS

 



Copyright © 2001 - 2017 Inter Group News All Rights Reserved