Recherche avancée
Salons & Moteurs du groupe
A PROPOS
Nos chiffres

Témoignages

Mise relation d'affaires

Contact

 



EPFL - La Suisse à nouveau membre à part entière dans deux programmes UE
 
Le 12-09-2017
de EPFL

Le Conseil fédéral a approuvé le 23 août 2017 les accords permettant à la Suisse de participer aux programmes de recherche et de développement Eurostars-2 et Active and Assisted Living (AAL). La Suisse est ainsi à nouveau membre à part entière dans ces deux programmes cofinancés par l’UE.

L’approbation des deux accords permet à la Suisse d’être associée à Horizon 2020 avec effet rétroactif au 1er janvier 2017 et de reprendre part intégralement aux programmes de recherche et de développement Eurostars-2 et Active and Assisted Living (AAL). Outre la possibilité de contribuer activement à l’orientation de ces deux programmes, ces accords permettent d’accroître le budget suisse d’encouragement par des fonds issus d’Horizon 2020. Davantage de projets incluant des partenaires suisses pourront ainsi être financés.

Assistance à la vie active

Dans le programme européen de recherche et développement sur l’assistance à la vie active (Active and Assisted Living, AAL), des établissements de recherche, des entreprises et des organisations représentant les utilisateurs finaux développent des solutions techniques qui permettent aux personnes âgées de maintenir une vie indépendante et active à domicile. Grâce à AAL, il est possible de réaliser des économies dans le domaine des soins tout en permettant à des entreprises innovantes de s’ouvrir un marché en croissance intéressant. La participation de la Suisse au programme AAL est l’une des nombreuses mesures s’inscrivant dans le contexte de l’initiative visant à lutter contre la pénurie de main-d’œuvre qualifiée.

Eurostars-2

Le programme de recherche et de développement Eurostars-2 a été développé dans le cadre de l’initiative de recherche EUREKA, à laquelle la Suisse prend part depuis plus de trente ans. Eurostars-2 est taillé sur mesure pour des PME investissant plus de 10 % de leur chiffre d’affaires dans des activités de recherche et développement. Dans le cadre d’Eurostars-2, ces entreprises peuvent coopérer avec des équipes de recherche européennes et accroître leur compétitivité dans le savoir et l’innovation. Ouvert à de très nombreuses thématiques, le programme Eurostars-2 soutient la plupart du temps des projets liés à la technologie de production et de fabrication, à la technologie médicale ou encore à la numérisation.

Auteur : Eric Martrou
Source : Research Office

 



Copyright © 2001 - 2017 Inter Group News All Rights Reserved