.
Actualités
Rubriques

Vente

Emploi

Contact

 



Lacroix confirme son projet d’usine d’électronique du futur à Beaupréau-en-Mauges
 
Le 16-10-2019

Le groupe Lacroix donne le feu vert final à son projet d’usine d’électronique du futur à Beaupréau-en-Mauges, dans le Maine-et-Loire. La construction devrait débuter au printemps 2020 pour une mise en service courant 2021. Le projet se prépare déjà dans l’usine actuelle à Montrevault-sur-Evre, avec six partenaires technologiques.

L’usine d’électronique du futur de Lacroix Electronics, la filiale de sous-traitance électronique du groupe Lacroix, verra bien le jour à Beaupréau-en-Mauges, dans le Maine-et-Loire. Le groupe dirigé par Vincent Bedouin vient de donner le GO final au projet. Le lancement officiel sera donné lors d’un événement à Paris le 3 mars 2020 pour une mise en service courant 2021.

Jusqu'au bout de l'industrie 4.0

Lancé en juillet 2018 sous le nom de Symbiose, ce projet vise à transférer l’usine actuelle à Montrevault-sur-Evre dans une nouvelle usine à Beaupréau-en-Mauges au diapason de l’industrie 4.0. L’objectif est de doubler le chiffre d’affaires du site de production en cinq ans à effectif constant. Soit 100 millions d’euros sur l’exercice fiscal à clôturer en septembre 2025. Le projet représente un investissement de 25 millions d’euros. Sa confirmation intervient après la validation de sa faisabilité, le choix du lieu d’implantation et le bouclage de son financement.

L’usine actuelle à Montrevault-sur-Evre, qui emploie 460 collaborateurs, est considérée déjà comme l’une des usines les plus en pointe dans l’industrie 4.0 en France. Elle est d’ailleurs la seule usine de production électronique à bénéficier depuis 2017 du label "Vitrine Industrie du Futur". Mais Vincent Bedouin la trouve trop vétuste pour tirer pleinement parti du numérique. Avec son projet Symbiose, il veut aller jusqu’au bout de l’industrie 4.0.

Terrain d'expérimentation

Le projet est déjà en préparation à l’usine actuelle à Montrevault-sur-Evre, avec plusieurs chantiers d’optimisation des processus industriels au Lean mais aussi d’automatisation et de numérisation. Six partenaires technologiques sont associés à ce travail : Microsoft dans l’analyse des données de production, Inventy dans benchmarking des processus, PTC dans le pilotage de la qualité par l’Internet des objets, ASM Assembly Systems dans la connexion des machines d’assemblage de cartes électronique, Orange dans la connexion d’équipements mobiles par la 5G, et Schneider Electric dans la remise à plat des process industriels. Tous utilisent l’usine de Lacroix Electronics à la fois comme terrain d’expérimentation et vitrine de leurs technologies pour l’industrie 4.0.

Usine Nouvelle

 



Copyright © 2001 - 2019 Inter Group News All Rights Reserved