Recherche avancée
Salons & Moteurs du groupe
A PROPOS
Nos chiffres

Témoignages

Mise relation d'affaires

Contact

 



Le Seco revoit à la baisse ses prévisions de croissance suisse
 
Le 19-12-2018

Le PIB est attendu en hausse de 2,6% en 2018, contre 2,9% escompté lors des prévisions du Seco publiées en septembre.

Les économistes du Secrétariat d'Etat à l'économie (Seco) se montrent moins optimistes pour la conjoncture suisse. Leurs prévisions de croissance du produit intérieur brut (PIB) ont été nettement revues à la baisse, tant pour 2018 que pour 2019, indique un communiqué mardi.

Le PIB est attendu en hausse de 2,6% en 2018, contre 2,9% escompté lors des prévisions de septembre. Pour 2019, le Seco table sur une progression de 1,5% alors qu'une avancée de 2% était attendue auparavant.

La révision des prévisions à la baisse intervient après le brusque ralentissement enregistré au troisième trimestre, avec une contraction de 0,2%. Le commerce extérieur suisse a enregistré un net recul dans le sillage de l'essoufflement de la croissance mondiale et l'appréciation du franc. La demande intérieure n'a pas non plus fourni d'impulsion, détaille le Seco.

Malgré la "très bonne tenue" du marché du travail, avec un taux de chômage attendu pour 2019 à 2,4%, les perspectives relatives à la consommation privée demeurent mitigées. Le renchérissement devrait s'inscrire à 0,5% en 2019, contre 0,8% escompté précédemment.

L'économie devrait retrouver son élan en 2020, avec une croissance attendue à 1,7%. Au bénéfice de la hausse des salaires réels, la consommation des ménages, en particulier, devrait retrouver de sa vigueur et les investissements devraient continuer de progresser "à un rythme soutenu". Le taux de chômage devrait légèrement progresser à 2,5% et le renchérissement s'établir à 0,8%.

AGEFI

 



Copyright © 2001 - 2019 Inter Group News All Rights Reserved