Recherche avancée
Salons & Moteurs du groupe
A PROPOS
Nos chiffres

Témoignages

Mise relation d'affaires

Contact

 



Les jeunes talents, atouts majeurs des entreprises
 
Le 31-08-2018

La pénurie de personnel qualifié est aujourd’hui l’un des principaux obstacles à la croissance en Suisse. Au moment de recruter, une PME sur deux est confrontée à des difficultés à dénicher les talents dont elle a besoin, selon une récente étude de Credit Suisse. Et la situation n’est certainement pas appelée à s’améliorer au cours des prochaines années.

Avec le départ à la retraite de la génération des baby-boomers, ce sont en Suisse plus de 1,3 million d’actifs qui auront quitté le marché du travail d’ici à 2030. Le vieillissement de la population est ainsi en passe de devenir l’un des défis majeurs auquel sont confrontées les entreprises suisses.

A ce défi démographique s’ajoute celui posé par les évolutions technologiques. Alors que l’on estime que 85% des emplois de 2030 n’existent pas aujourd’hui, le besoin en compétences et connaissances sans cesse renouvelées est plus important que jamais. L’adaptabilité et la volonté d’apprendre et d’acquérir de nouvelles compétences et connaissances deviennent des qualités vitales dans le monde économique.
Confrontées à ce double défi de recrutement, de plus en plus d’entreprises se tournent spécifiquement vers les jeunes talents. Alors que l’enjeu consiste à remplacer les actifs les plus expérimentés d’une organisation ainsi qu’à acquérir des compétences de pointe, il peut sembler contre-intuitif de faire appel à de jeunes professionnels peu expérimentés. C’est pourtant bien là une réponse stratégique à un défi majeur.

Capacités et compétences

L’impact des jeunes professionnels au sein d’une entreprise est en effet significatif. Aujourd’hui, 80% des étudiants exercent une activité rémunérée en parallèle de leur formation. Au sortir des hautes écoles, les diplômés ont pour la plupart déjà acquis une sérieuse expérience du monde de l’entreprise. A cela s’ajoutent des connaissances aussi bien technologiques que méthodologiques à la pointe, dans un environnement en perpétuelle mutation. Les entreprises bénéficient ainsi directement de l’excellence des formations dispensées au sein de nos universités et hautes écoles.

Qui plus est, les compétences relationnelles (soft skills) tendent à devenir aussi importantes que les compétences techniques (hard skills). La motivation et l’ambition des jeunes diplômés constituent deux leviers forts sur lesquels une entreprise peut s’appuyer. L’envie perpétuelle d’apprendre et la capacité d’adaptation se révèlent être des qualités majeures à l’heure des évolutions technologiques exponentielles. Alors que le travail s’organise toujours autour de projets réunissant des équipes interdisciplinaires, les aptitudes relationnelles et la capacité à collaborer prennent le dessus sur les compétences purement techniques qui peuvent, elles, s’acquérir en cours d’emploi.

Le recrutement et l’intégration de jeunes talents passent notamment par une organisation innovante du travail. Aux stages traditionnels s’ajoute la possibilité d’engager de jeunes diplômés pour une mission ou un projet. Les entreprises y gagnent en flexibilité et s’offrent la possibilité de travailler des jeunes motivés et dotés de compétences pointues dans leur domaine. Les PME en particulier, souvent peu connues des jeunes, y gagnent l’opportunité de se profiler sur le marché des talents. Les jeunes bénéficient eux de conditions de travail valorisantes, de vraies responsabilités, d’une rémunération intéressante et de perspectives d’engagement par la suite. Se crée ainsi une nouvelle passerelle entre les entreprises et les jeunes professionnels.

Face aux mutations actuelles, les entreprises qui parviendront à attirer les jeunes talents sont celles qui se démarqueront de la concurrence. Dans un contexte marqué par le vieillissement démographique et une accélération des bouleversements technologiques, les jeunes sont de plus en plus souvent appelés à faire la différence dans la réussite d’une entreprise. Leurs compétences pointues ainsi que leur motivation, ambition et envie d’apprendre en font des atouts stratégiques dans un marché devenu hyper compétitif.

Marcus Andersson
Managing Director, Academic Work

AGEFI

 



Copyright © 2001 - 2018 Inter Group News All Rights Reserved